Dans le domaine de l’identification civile, en partenariat avec DGM Sistemas, MTDHOUSE Systems a participé à la mise en œuvre du programme de reformulation de la délivrance de la carte d’identité et de modernisation du casier judiciaire, incluant : la conception et la gestion du programme ; le développement des systèmes informatiques de délivrance de la carte d’identité et du casier judiciaire ; la création du système d’interopérabilité des bases de données avec d’autres institutions gouvernementales ; la mise en place de plus de 200 guichets de délivrance de cartes d’identité et de casier judiciaire dans tout le pays (fixes et mobiles) ; la numérisation et l’indexation des anciens dossiers de carte d’identité ; la numérisation et l’indexation de trois cent mille casiers judiciaires, soit plus de 3 millions d’images ; la mise en place de guichets de délivrance dans les ambassades et consulats d’Angola ; la gestion des processus d’assistance aux citoyens ; des campagnes de sensibilisation de la population à la délivrance d’une carte d’identité ; l’émission et la remise de plus de 8 millions de cartes d’identité et de plus de 2 millions de casiers judiciaires ; la fourniture de tout le parc informatique et des équipements des guichets d’émission ; la mise en place et la gestion du centre de données ; et la gestion de la base de données d’identification biométrique de la population angolaise.

 

Ce projet a bénéficié d’une importante reconnaissance internationale, étant considéré comme l’un des plus importants et des plus qualifiés au monde, et a été récompensé par Microsoft et Global Security News, une publication américaine renommée et spécialisée dans ce domaine.

 

Dans le domaine de la sécurité sociale, en partenariat avec AngolaPrev, MTDHOUSE Systems met en œuvre depuis 2005 les projets et programmes de modernisation, de durabilité et de gestion de la sécurité sociale, qui comprennent les activités de conception et de mise en œuvre de la structure organisationnelle de l’Institut national de sécurité sociale ; la révision et la mise à jour de la législation sur la sécurité sociale en Angola ; la préparation d’études actuarielles ; le développement des systèmes informatiques ; la qualification du personnel technique, incluant une formation à l’étranger ; la mise en place des guichets d’accueil dans les provinces ; la fourniture de tout le parc informatique et des équipements ; la mise en œuvre du centre de données central et de la récupération après sinistre ; la conception et l’installation des réseaux de données et électriques (locaux et à distance) ; la sélection et la mise à disposition d’employés ; la formation du personnel fonctionnel de l’Institut ; la numérisation, l’indexation et le traitement des dossiers d’octroi de prestations et de pensions de retraite ; l’assistance opérationnelle et l’appui à toutes les activités de gestion de l’Institut ; le développement et la maintenance des systèmes de gestion ; la création de canaux d’assistance aux usagers ; des campagnes de sensibilisation de la population sur l’importance et les avantages de la sécurité sociale ; la gestion du domaine informatique pour l’octroi de prestations ; la gestion du domaine informatique pour le contrôle des revenus financiers ; la gestion des documents et l’archivage central.

 

En conséquence, l’INSS angolais a enregistré, lors des 12 premières années du programme, une croissance cumulée de 1 500 % du nombre de cotisants et une augmentation d’environ 410 % du nombre de personnes couvertes. Ainsi, en plus d’offrir à la population un service s’améliorant en permanence, le système maintient un excellent indice de durabilité, ce qui garantit la pleine fonctionnalité de la sécurité sociale et la création de nouvelles et de meilleures prestations pour ses assurés.
Directement choisie par le ministère du Plan angolais, MTDHOUSE Systems a été responsable de la réorganisation des structures et de l’informatisation du Centre de documentation et d’informations du ministère. En tant que société choisie par le ministère du Commerce, elle a procédé à la réorganisation et à l’informatisation des domaines relatifs au commerce interne, à l’importation, à l’exportation, à l’enregistrement des entreprises et à la délivrance d’autorisations commerciales ; elle a également procédé à la réorganisation et à l’informatisation du Centre de documentation et d’informations du cabinet du Premier ministre.